133,284 km/h 



 
 
Il aura fallu près de 4 ans de travail à l'équipe pluridisciplinaire des universités de Delf et d'Amsterdam aux
Pays-Bas pour parvenir à battre le record de vitesse HPV (Human Powered Vehicle) jusqu'alors détenu par
Sam Whittingham  (Varna diablo, 133,284 km/h  le 18 septembre 2009). Le Velox3 a été pensé dans les
moindres détails par des spécialistes en génie mécanique, aérospatial et en science du mouvement. Piloté
via caméra et écran de contrôle afin optimiser l'aérodynamisme par le néerlandais Sébastiaan Bowier il a
atteint 133,78 km/h sur 200m lancé le 14 septembre 2013 à Battle Mountain (Névada).




 160 km/h ..... peut être ! 




On pensait Graeme Obree rangé des vélos mais c'était sans compter avec sa légendaire créativité.
Toujours à la recherche de la performance mais en dehors des sentiers battus, c'est dans sa cuisine,
à l'aide de pièces de récupération que sa nouvelle machine est née. Un prototype à l'aérodynamisme
certain équipé d'un non conventionnel système de pédalage par translation, qu'il compte mener, une
fois équipé d'un carénage à plus de 160 km/h. Là, il a peut être placé la barre un peu haut !







 56,597 km dans l'heure 





Depuis le 6 Septembre 1996 et les 56,375 km dans l'heure parcourus par Chris Boardman à Manchester on
n'était plus allé aussi vite sur un vélo démuni d'artifices aérodynamiques. Le 25 Mai 2012, le français Aurélien
Bonneteau au guidon d'un vélo couché spécialement construit pour l'occasion a parcouru 56,597 km dans l'heure
sur le vélodrome de Bordeaux. C'est le dernier record qui échappait encore au vélo couché. En adoptant une
position aussi extrême que pouvait l'être celle de Boardman, mais couché sur le dos et proche de l'horizontale,
qui plus est sur une machine de sa fabrication, Aurélien est devenu l'homme le plus rapide du monde. Bien sûr, ce
vélo n'étant pas homologué par l'UCI, il devra se contenter du titre de meilleure performance masculine mondiale
sur l'heure. Mais ce n'est pas un mince exploit, pour ce cycliste amateur qui 79 ans après la performance de Francis
Faure, replace le vélo couché au sommet.




 91,595 km ! 




C’est le nombre de km parcourus dans l’heure par celui que l’on n’attendait pas, le Suisse Francesco Russo
(en blanc), nouveau recordman du monde de l’heure en vélo couché caréné.Cette performance avait pour
cadre l’Eurospeedway Dekra à Klettwitz en Allemagne. Il a pour l’occasion développé un nouvel engin,
l’Eiviestretto en collaboration avec les Slovènes du team Eivie. Pour limiter la surface frontale, la hauteur du prototype a été réduite au maximum. Le bossage à droite qui carène la roue arrière motrice donne une idée
des dimensions du missile, qui impose d’autres contraintes. En effet le cycliste est astreint à pédaler dos à
la route et doit se guider par l’intermédiaire d’un miroir. Ce qui demande une certaine dextérité, surtout à
près de 100km/h. 



 334,6 km/h statique 





Sur son vélo baptisé "the ultimate" réalisé en céramique, titane et kevlar par la firme automobile Lola,
Bruce Bursford bat le 23 Août 1995 le record du monde sur installation statique à la vitesse incroyable
de 334,6 km/h. Passion qui allait lui coûter la vie alors qu'il roulait à l'entrainement, à 60 km/h, sur une
voie express au nord de Cardiff.




 268,831 km/h 





Depuis le 3 octobre 1995, personne n'est allé plus vite à vélo que le néerlandais Fred Rompelberg. Tracté
par un câble lors de la phase de lancement, il a atteint, dans le sillage d'un dragter modifié pour l'occasion la
vitesse de 268,831 km/h. Une performance réalisée sur le lac salé de Bonneville (USA).


 





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement