Une bicyclette, ou un vélo, est un véhicule terrestre composé de deux roues alignées (d'où le nom bicyclette).
La force motrice est fournie par son conducteur (appelé « cycliste »), en position le plus souvent assise, par  
l'intermédiaire de deux pédales entraînant la roue arrière par une chaîne. La bicyclette est l'un des principaux  
moyens de transport dans de nombreuses parties du monde. Sa pratique, le cyclisme, constitue à la fois un
usage quotidien, un loisir populaire, un sport. Telle est la définition du vélo que l'on peut retrouver dans tout
bon dictionnaire. Mais dans la pratique, dans sa forme ou sa fonction, la bicyclette peut revêtir des usages et des physionomies insoupçonnés.                                             
 



 Le vélo mine 




 
Pour se rendre d'un chantier à un autre, rien de tel que le vélo mine. Utilisé dans de nombreuses exploitations, comme à La Mure (ci-dessus) il existe en différentes versions. Il est adapté à la circulation sur les voies ferrées étroites qui serpentent dans les galeries. Le modèle ci-dessous qui était utilisé dans les mines de fer en Lorraine
est exposé au musée des mines de fer d'Aumetz.









 Le vélo haute tension 




 
Lorsqu'ils ont besoin d'intervenir sur de longues distances sur les lignes moyenne et haute tension, les lignards
d'EDF utilisent ce vélo spécial. Il leur permet de se déplacer rapidement comme ici sur la ligne Serre-Ponçon/Ventavon dans les Hautes Alpes lors de la pose de balises. Si vous n'êtes pas sujet au vertige, vous
pouvez visionner cette petite
vidéo.                                              




 Le vélo volant 




 
Le Gossamer Albatross est le premier engin volant mû par la force musculaire ayant effectué un vol prolongé.
À son bord, Bryan Allen a franchit la Manche le 12 juin 1979 en 2 h et 49 min.              



 
Le Daedalus est l'avion à pédales qui détient le record du monde de distance pour un avion à propulsion    
musculaire. Le 23 avril 1988, piloté par Kannellos Kanelopoulos, un champion cycliste Grec il a parcouru     
une distance de 119 kilomètres, de la base aérienne d'Héraklion dans l'île de Crète jusqu'à l'île de Santorin. 



                          
 Le vélo sur rail 



 
Variante du vélo mine mais à l'air libre, le vélo rail a été expérimenté à la fin des années 80 par l'équipe Suisse
Team Gridelli. A bord de leur vélo couché caréné et malgré les frottements inhérents aux dispositifs de guidage,
les vitesses atteintes étaient de l'ordre de 65 km/h.
      




 Le vélo spatial 





 

Sur Terre, les muscles maintiennent leur fonction, leur masse et leur force en s'opposant en permanence à la
gravité terrestre. En apesanteur, certains muscles ne servent plus à rien (n'ayant plus rien à supporter), et
commencent à s'atrophier. C'est également la source de douleurs musculaires et ligamentaires. Des exercices
physiques intenses et quotidiens permettent de lutter contre l'atrophie musculaire. C’est là que l’on retrouve
notre cher vélo qui dans l’éventualité d’une mission vers Mars sera sans aucun doute du voyage.
            




 Le vélo subaquatique 





 
L’idée d’une course de vélo sous-marine est née sur l’île anglo-normande de Guernesey. Chevauchant un VTT,
le cycliste, équipé de bouteilles et lesté, s’élance et pédale le plus loin et le plus longtemps possible.
L’immersion rend l’effort intense car il faut vaincre la poussée d’Archimède et la résistance de l’eau est bien
plus grande que celle de l’air. Une course est organisée chaque année en Nouvelle-Zélande
.




 Le vélo submersible 
            




 
Le Scubster est un sous marin à pédales mis au point et piloté par Stéphane Rousson. Mû à la force des mollets,
ce submersible est propulsé par deux hélices reliées à un pédalier par une courroie. Sa vitesse est de 8 km/h à 6 mètres de profondeur. L'engin est hermétiquement fermé et son conducteur y prend place avec une bouteille d'oxygène et un masque pour des plongées d’un heure.
                                                                                               




 Le vélo utilitaire 
 




 
Souvent vu, dans nos contrées comme un simple objet de loisir, dans de nombreux pays, le vélo est avant
tout un outil socio-économique. Pour Patrick Kagemba, directeur général de la First African Bicycle
Information Organisation, un vélo en Afrique signifie accès. Accès à un moyen de transport, à un revenu,
à l'eau potable, aux services sociaux. "Ici, le vélo c'est la vie"

 

 Le vélo transocéanique 





 
Rejoindre Hawai depuis Vancouver, soit 4500 km à travers l'océan pacifique. C'est le défi que s'est lancé
Greg Kolodziejzyk. Un trajet qu'il compte effectuer à la seule force de ses jambes à bord de son "pédalo"
hi-tech. Pour l'instant, la tentative est ajournée.
 



 Le vélo adapté 



 
Le vélo a la faculté extraordinaire de s'adapter aux particularités physiques de chacun. C'est un formidable
moyen de passer outre le handicap.                                          




 Le vélo d'appartement 



 
 
Le vélo d'appartement est l'appareil de fitness le plus populaire dans le monde. Accessible à tous, il entretient
la forme à l'abri des aléas météo.
                       




 Le vélo sur glace 



 
On retrouve même le vélo sur la glace, une surface pourtant peu propice à sa pratique. Avec quelques aménagements, une hélice entraînée par le pédalier assurant sa propulsion, l'ice-bat s'y "fond" avec
aisance, à plus de 60 km/h.                                                  




 Le vélo sur neige 





 
Rien n'arrête le vélo. Surtout lorsqu'il est muni d'un kit KtraK composé d'un ski en lieu et place de la roue
avant et d'une roue arrière à chenille. Un nouveau sport d'hiver est né.




 Le vélo couché 




 
Alternative au vélo traditionnel depuis 1933, le vélo couché n'a vraiment pris son essor qu'au début des
années 1980. Disponible en de nombreuses variantes, il séduit par son confort et son aérodynamisme.
                                                                          




 Le vélo ball 





 
Aussi populaire en Allemagne qu'il est confidentiel dans l'hexagone, le cycle-ball (ou cycle balle) est un sport
proche du football mais joué sur des vélos. Il oppose deux équipes de deux cyclistes. La balle ne peut être
contrôlée que par le vélo ou la tête, sauf dans le but. Créé en 1893, le cycle-ball est codifié par l'UCI et
désigne chaque année son champion du Monde. On se fait un
match?




 Le vélo artistique 




 
Autre discipline méconnue, le cyclisme artistique fait aussi partie intégrante des épreuves reconnues par l'UCI.
Avec une philosophie proche de la gymnastique mais sur un vélo.
      
     



 Le vélo sur mini (vélo) drome 




 
Nouvelle discipline initiée par une célèbre marque de boissons énergisantes, les compétitions de vélo sur
mini vélodrome ou mini drome se déroulent sur une piste de 14 mètres x 7 mètres. Après des qualifications
en contre la montre, les meilleurs s'affrontent ensuite lors d'une course poursuite par élimination sur 10
tours. Des épreuves spectaculaires qui ont rempli la salle de la Cigale à Paris. Voici un
petit resumé vidéo
de cette manifestation.                                      
  



 Le dernier vélo 




 
Le vélo peut mener à tout, même à votre dernière demeure. En Grande Bretagne, le réverend  Paul Sinclair,
issu d'une célèbre famille qui a compté dans ses rangs un certain Brett, se fera un plaisir de vous y conduire.
A une réserve près. N'étant pas un cycliste émérite, le reverend, au guidon de son tandem spécialement équipé
pour le transport de bières, n'officie qu'en terrain plat.
    

 



 Le vélo rameur 




 
Fruit de l'imagination du Hollandais Derk Thys, le Rowingbike inaugure une nouvelle façon de pédaler. Pour se déplacer, il convient d'adopter une gestuelle proche de l'aviron, en poussant avec les jambes et en tirant avec
les bras. Le cyclisme devient ainsi un sport complet.
        

 


 Le vélo ventral 




 
Le vélo ventral ou prone bike aurait été développé et commercialisé aux Etats Unis dès 1897 par la société Darling. C'est grâce au Français Louis Hubault que l'on en trouve trace en Europe à partir de 1934. Sa pratique reste ultra confidentielle mais la position, couchée la tête en avant, qui peut laisser dubitatif, est celle qui offre le meilleur coefficient de pénétration dans l'air. C'est d'ailleurs dans cette position que l'écossais Graeme o' Bree envisage de renouer avec ses tentatives de record de vitesse.

                                                      

 

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement